L’Académie des muses

(La academia de las musas,The Academy of Muses)
de José Luis Guerin

avec Raffaele Pinto, Emanuela Forgetta, Rosa Delor Muns, Mireia Iniesta, Juan Rubiño
Espagne 2015 • 1h32 • Zeugma films • sortie nationale : 13 avril 2016

✨ Première mondiale au Locarno International film festival ✨ Haifa International Film ✨ Festival Do Rio ✨ Tokyo International Film Festival ✨ Sao Paulo Indie Festival Belo Horizonte ✨ Lisbon & Estoril Film Festival ✨ Grand Prix (Boussole d’Or) au Cine Europeo de Séville Espagne ✨ Mar del Plata International Film Festival ✨ Janela Internacional de cinema do Recife ✨ CPH DOX Copenhague ✨ Filmer à tout prix, Bruxelles ✨ Alternativa, Barcelone ✨ Cineuropa, St Jacques de Compostelle ✨ Festival Entretevues à Belfort ✨ Torino Film Festival ✨ Porto Post Doc ✨ Zagreb Human Rights Film Festival Prix Don Quixote ✨ Tromso Film Festival, prix Don Quijote ✨ Rotterdam International Fim Festival ✨ FICUNAM, Mexico ✨ Festival Internacional de Cine de Cartagena de Indias ✨ Festival du Cinéma espagnol, Nantes ✨ Art of the real, NewYork ✨ Jeonju International Film Festival,Corée du Sud ✨ Festival de Trom,Corée du Sud

avec le soutien de l’ACID – Association du cinéma indépendant pour sa diffusion, de l’ACOR – Association des cinémas de l’ouest pour la recherche, du GNCR – Groupement national des cinémas de recherche et de l’Institut Ramon Ilull

L’amphithéâtre d’une université des Lettres. Un professeur de philologie distille des cours de poésie à une assistance étudiante composée principalement de visages féminins. A ce projet pédagogique qui convoque les muses antiques pour dresser une éthique poétique et amoureuse, les étudiantes se prêtent petit à petit, avec vertige et passion, au jeu d’une académie des muses bel et bien incarnée.

Projet utopique ? Invraisemblable ? Controversé ? Se succèdent des jeux de miroirs et de pouvoirs, de séduction et de désirs, où chacun joue son rôle, où le faux s’acoquine avec le vrai, où badinage amoureux et satire se conjuguent avec délice, sous les auspices de Dante, Lancelot et Guenièvre, Orphée et Eurydice.